Le danger des téléphones sans fil

A l'heure actuelle, l'immense majorité des téléphones sans fil d'intérieur émet des rayonnements électromagnétiques 24h/24.  Ces téléphones sont la principale source de pollution électromagnétique dans les habitats modernes. Qu'ils soient posés sur leur socle ou non, la base émet constamment, comme une mini antenne relais, rayonnant dans toutes les directions. Plus vous serez proche de la base, plus la pollution sera forte et les dangers bien réels.

 

Deux solutions:

  1. Racheter un téléphone filaire
  2. S'équiper d'un téléphone sans fil basses radiations à base inactive en veille.

 

Le bon vieux téléphone filaire

Resortir de ses cartons un téléphone filaire est à première vue la meilleure des solutions. En effet, un téléphone filaire branché directement sur une prise France Telecom n'émet aucun champ électromagnétique. Mais, ce branchement direct France Telecom est de moins en moins le cas. De plus en plus de gens, par soucis d'économie, utilise les nouveaux opérateurs (Free, Neuf...) qui fournissent un accès par une box. Et c'est là que le bas blesse. Un téléphone filaire branché sur une box émet des rayonnements de champ électrique de basses fréquences très intenses au niveau du combiné. Il faut alors mettre la box à la terre via un câble blindé possédant une prise USB pour éliminer le problème. D'autre part, la majorité des nouveaux téléphones filaires sont équipés d'un transformateurs électriques qui véhiculent également une pollution électromagnétique de basses fréquences.

 

Alors les filaires, oui, mais sans transformateurs électriques et sans box ou bien avec une box reliée à la terre.

 

Dernier point, il existe un téléphone filaire spécial pour les personnes souffrant d'électrosensibilité : le lifeton de Piezo qui neutralise totalement les champs électromagnétiques dans ces conditions de branchement, sans transformateur et avec des piles pour alimenter son écran.

   

Les téléphones sans fil à radiations réduites

Depuis quelques temps, certains constructeurs proposent des téléphones sans fil à radiations réduites. Ces téléphones sont une très bonne protection dans la mesure ou leur base n'émet qu'en communication. Donc, quand on ne téléphone pas, tout le système est coupé. De plus, ces téléphones minimisent les radiations en communication car ils adaptent leur puissance à la distance à la base. Plus on est proche de la base, plus le niveau de radiation est bas.

 

La marque allemande Orchid fut la pionnière dans ce domaine. Aujourd'hui, d'autres fabricants l'ont rejointe sur ce marché, notamment Siemens et Swiss Voice. Le fabricant suisse propose d'ailleurs des modèles aussi efficaces moins chers qu'Orchid avec l'Avena 248 et le eSense par exemple, qui n'ont, contrairement à d'autres modèles d'autres marques, pas besoin de réglage sur le combiné pour les rendre inoffensifs hors communication.

 

Notre conseil : par prudence, ou pour les personnes très sensibles aux ondes, utiliser ces types de téléphones pour périodes courtes, et privilégier les téléphones filaires pour les appels qui vont durer. On pourra toujours brancher les deux types de téléphone en parallèle, se servir du sans fil pour prendre la conversation, et quand celle-ci va durer, s'installer confortablement près du téléphone filaire. On bénéficiera alors des avantages des deux technologies : le sans fil pour décrocher quel que soit l'endroit de son habitat, et le filaire pour des appels longs sans ondes !